À la Une

TGV

UNE CONCURENCE A TOUTES EPREUVES

Aménagements et Services

Même en Ordinary Class, les wagons sont pourvus de places confortables qui laissent beaucoup d’espaces pour les jambes.

Il faut savoir que chaque rangée de sièges pivote à 180 degrés, une invention très pratique qui permet ainsi de voyager dans le sens de la marche (afin d’éviter d’avoir mal au cœur).

Cela permet également de créer des carrés si on voyage en famille ou entre amis par exemple.

Avant chaque service, à la gare de départ, les employés nettoient de fond en comble chaque voiture et s’assurent que les sièges soient bien dans le sens de la marche.

La Green Class disposent de sièges réservés uniquement.

On retrouve différentes commodités dans les shinkansen :

  • des espaces fumeurs bien ventilés à l’écart ;
  • des toilettes aménagés globalement 30% plus spacieux que ceux que l’on peut trouver dans les TGV français par exemple ;
  • des lavabos séparés des toilettes ;
  • des zones avec tables à langer et accessoires.

Il n’existe pas de wagon-restaurant. Néanmoins, des boissons et des repas / snacks sont proposés à la vente par un employé qui sillonne les rames à plusieurs reprises avec un chariot.

Le produit le plus vendu dans les TGV nippons reste le bento que l’on peut également acheter directement dans les gares juste avant de rentrer dans le train, le fameux eki bento.

Des avantages indéniables

Se déplacer en shinkansen est une véritable expérience en soi : que l’on aime ou pas spécialement les trains, on ne peut pas rester totalement indifférent en voyant défiler les paysages du Japon sous ses yeux.

Tous les atouts des trains à grande vitesse japonais pourraient se résumer en un seul mot : confort.

Un confort optimal

Tout d’abord, un confort purement matériel avec assez d’espace pour détendre ses jambes ou se relaxer sur des sièges très agréables, presque douillets.

Plus on monte en gamme de classe et plus on ressent ce sentiment de bien-être avec plus de superficie pour soi, des lampes d’appoint et des prises électriques individuelles voire même du chauffage sous les sièges.

Une propreté remarquable

Ensuite, ce qui est très appréciable c’est le niveau de propreté dans les wagons et en dehors dans les zones privatives (toilettes, etc.).

Pour rappel, une armada d’employés nettoient les shinkansen avant chaque départ : les trains sont donc époussetés plusieurs fois par jour.

Un silence absolu

Le silence est aussi un point important lorsque le train est en marche à pleine vitesse.

C’est même assez déconcertant la première fois. Même à plus de 300 km/h, il n’y a pas de bruit en cabine.

Une sécurité extrême

La sécurité des infrastructures est totale : en plus de cinquante ans d’exploitation, aucun accident mortel n’a été déploré.

Des sismographes sont installés sur terre, le long des côtes et sur les voies ferroviaires. Avant même qu’un séisme ne se produise, des calculs sont réalisés en fonction de différents paramètres et des signaux d’alerte sont envoyés vers chaque train en circulation.

Lors du grand tremblement de terre de 2011, les systèmes de freinages automatiques ont parfaitement fonctionné : le shinkansen le plus proche de l’épicentre est ainsi passé d’une vitesse de 270 km/h à 100km/h avant même l’arrivée de la plus grosse onde sismique sur l’archipel.

Par ailleurs, des systèmes de capteurs ou de jauges divers et variés sont placés le long des voies afin de se prémunir de tout incident lié à de fortes pluies, de chutes de neige ou de vent.

Tout est contrôlé à distance pour assurer une sécurité maximale.

Une rapidité prodigieuse

Enfin, si la rapidité de ces trains n’a rien a envié aux TGV français notamment puisque certaines séries roulent à plus de 320km/h, c’est surtout le niveau de ponctualité et la fréquence qui laissent rêveur.

Aux périodes de pointe, on compte par exemple un shinkansen toutes les 5 minutes sur la ligne Tokaido.

Le retard moyen sur une année se compte en secondes, une véritable prouesse.

Réseau grande vitesse

Les shinkansen parcourent trois des quatre îles du Japon, du Nord au Sud. Ainsi, de Hokkaido à Kyushu en passant par Honshu, on peut apprécier d’innombrables paysages. Il existe différentes lignes principales. Six compagnies Japan Railways opèrent l’ensemble du réseau.

Carte des lignes de trains shinkansen

Depuis l’inauguration du premier shinkansen, le réseau ferroviaire très haute vitesse japonais s’est considérablement développé comme en témoigne la carte ci-dessus.

Toutes les grandes villes du pays, en dehors de Sapporo, sont couvertes par les TGV nippons. N’importe quel touriste peut profiter de ces trains pour un prix défiant toute concurrence grâce au JR Pass.

Les différentes sociétés Japan Railways du pays sont les suivantes :

Types de shinkansen

Ces célèbres trains à grande vitesse disposent de noms différents en fonction des tronçons qu’ils empruntent. Ils font référence à des animaux ou à des phénomènes plus poétiques liés à la nature.

Parmi eux, on retrouve par exemple :

ShinkansenTraductionCompagnie JRLigne
AsahiSoleil levantJR EastTokyo – Niigata
HayabusaFaucon pélerinJR East
JR Hokkaido
Tokyo – Shin-Hakodate-Hokuto
HayateRafaleJR East
JR Hokkaido
Tokyo – Morioka
Morioka – Shin-Hakodate-Hokuto
HikariLumièreJR Central
JR West
Tokyo – Hiroshima
Nagoya – Hakata
KagayakiScintillementJR East
JR West
Tokyo – Kanazawa
KodamaEchoJR Central
JR West
Tokyo – Shin-Osaka
Shin-Osaka – Hakata
MizuhoRécolteJR Kyushu
JR West
Shin-Osaka – Kagoshima-Chuo
NozomiEspoirJR Central
JR West
Tokyo – Shin-Osaka ; Hakata
SakuraCerisier en fleursJR Kyushu
JR West
Shin-Osaka – Kagoshima-Chuo
YamabikoEsprit de la montagneJR EastTokyo – Morioka

Chiffres clés

  • 362 000 trajets / an
  • 1 million de passagers / jour
  • Plus de 10 milliards de passagers depuis 1964

Ligne Tokaido Shinkansen (Tokyo – Osaka)

  • 552,3 kilomètres de voies
  • Durée du trajet : 2h22 en shinkansen Nozomi
  • 350 + trains / jour
  • 452 000 passagers / jour (contre 27 000 passagers / jour pour l’Eurostar)
  • 285km/h en vitesse de pointe
  • Moins de 30 secondes de retard

Le futur du shinkansen

Le réseau verra de nouvelles voies entrer en service vers Nagasaki et Sapporo respectivement en 2023 et 2030.

Un projet de train à sustentation magnétique (Maglev) est en développement et les travaux en cours. Ce train ultra rapide et devrait relier Tokyo à Osaka en passant par Nagoya (Chuo Shinkansen).

Avec une vitesse maximale de 500 km/h, le trajet Tokyo – Osaka devrait être réduit de plus de 60 minutes. Le premier tronçon reliant Tokyo à Nagoya devrait entrer en service en 2027.

Un nouveau shinkansen fera son apparition en 2020 lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : baptisé N700 S (S pour Suprême), il bénéficiera d’améliorations en terme d’aérodynamisme et de confort pour les passagers. Ces rames circuleront entre Tokyo et Osaka, tout un symbole.

Depuis plus d’un demi siècle, le Japon n’a cessé d’innover dans le domaine des infrastructures de transport en étant toujours à la pointe de la technologie.

Les projets en cours prouvent que cela n’est pas prêt de s’arrêter pour le plus grand plaisir des passagers et d’amateurs d’innovations.

French submarines short fine barracuda block 1A

Le torchon brûle aussi entre Paris et Londres

Une rencontre prévue cette semaine entre la ministre française des Armées Florence Parly et son homologue britannique Ben Wallace a été annulée à la demande de Paris.

A Londres, une source au ministère de la défense a assuré ne pouvoir ni infirmer, ni confirmer cette annulation: « Le Royaume-Uni demeure en conversation avec son homologue français sur ces rencontres. Nous continuons d’avoir une relation de défense étroite et fructueuse avec la France qui demeure un allié de confiance. »

Le dossier des sous-marins a provoqué un séisme diplomatique sans précédent entre la France et ses trois autres alliés. Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian avait évoqué samedi une « crise grave », dénonçant un « mensonge (…), une duplicité (…), une rupture majeure de confiance » et un « mépris » de la part de ces trois pays à l’égard de Paris.

Il avait aussi directement égratigné la Grande-Bretagne, jugeant inutile de rappeler son ambassadeur à Londres comme il l’avait fait avec ceux à Washington et Canberra:

On connait leur opportunisme permanent. La Grande-Bretagne dans cette affaire, c’est quand même un peu la cinquième roue du carrosse

Jean-Yves Le Drian, samedi soir

LE COUP DE BLEUF DES AMERICAINS !

TGV

UNE CONCURENCE A TOUTES EPREUVES

Aménagements et Services

Même en Ordinary Class, les wagons sont pourvus de places confortables qui laissent beaucoup d’espaces pour les jambes.

Il faut savoir que chaque rangée de sièges pivote à 180 degrés, une invention très pratique qui permet ainsi de voyager dans le sens de la marche (afin d’éviter d’avoir mal au cœur).

Cela permet également de créer des carrés si on voyage en famille ou entre amis par exemple.

Avant chaque service, à la gare de départ, les employés nettoient de fond en comble chaque voiture et s’assurent que les sièges soient bien dans le sens de la marche.

La Green Class disposent de sièges réservés uniquement.

On retrouve différentes commodités dans les shinkansen :

  • des espaces fumeurs bien ventilés à l’écart ;
  • des toilettes aménagés globalement 30% plus spacieux que ceux que l’on peut trouver dans les TGV français par exemple ;
  • des lavabos séparés des toilettes ;
  • des zones avec tables à langer et accessoires.

Il n’existe pas de wagon-restaurant. Néanmoins, des boissons et des repas / snacks sont proposés à la vente par un employé qui sillonne les rames à plusieurs reprises avec un chariot.

Le produit le plus vendu dans les TGV nippons reste le bento que l’on peut également acheter directement dans les gares juste avant de rentrer dans le train, le fameux eki bento.

Des avantages indéniables

Se déplacer en shinkansen est une véritable expérience en soi : que l’on aime ou pas spécialement les trains, on ne peut pas rester totalement indifférent en voyant défiler les paysages du Japon sous ses yeux.

Tous les atouts des trains à grande vitesse japonais pourraient se résumer en un seul mot : confort.

Un confort optimal

Tout d’abord, un confort purement matériel avec assez d’espace pour détendre ses jambes ou se relaxer sur des sièges très agréables, presque douillets.

Plus on monte en gamme de classe et plus on ressent ce sentiment de bien-être avec plus de superficie pour soi, des lampes d’appoint et des prises électriques individuelles voire même du chauffage sous les sièges.

Une propreté remarquable

Ensuite, ce qui est très appréciable c’est le niveau de propreté dans les wagons et en dehors dans les zones privatives (toilettes, etc.).

Pour rappel, une armada d’employés nettoient les shinkansen avant chaque départ : les trains sont donc époussetés plusieurs fois par jour.

Un silence absolu

Le silence est aussi un point important lorsque le train est en marche à pleine vitesse.

C’est même assez déconcertant la première fois. Même à plus de 300 km/h, il n’y a pas de bruit en cabine.

Une sécurité extrême

La sécurité des infrastructures est totale : en plus de cinquante ans d’exploitation, aucun accident mortel n’a été déploré.

Des sismographes sont installés sur terre, le long des côtes et sur les voies ferroviaires. Avant même qu’un séisme ne se produise, des calculs sont réalisés en fonction de différents paramètres et des signaux d’alerte sont envoyés vers chaque train en circulation.

Lors du grand tremblement de terre de 2011, les systèmes de freinages automatiques ont parfaitement fonctionné : le shinkansen le plus proche de l’épicentre est ainsi passé d’une vitesse de 270 km/h à 100km/h avant même l’arrivée de la plus grosse onde sismique sur l’archipel.

Par ailleurs, des systèmes de capteurs ou de jauges divers et variés sont placés le long des voies afin de se prémunir de tout incident lié à de fortes pluies, de chutes de neige ou de vent.

Tout est contrôlé à distance pour assurer une sécurité maximale.

Une rapidité prodigieuse

Enfin, si la rapidité de ces trains n’a rien a envié aux TGV français notamment puisque certaines séries roulent à plus de 320km/h, c’est surtout le niveau de ponctualité et la fréquence qui laissent rêveur.

Aux périodes de pointe, on compte par exemple un shinkansen toutes les 5 minutes sur la ligne Tokaido.

Le retard moyen sur une année se compte en secondes, une véritable prouesse.

Réseau grande vitesse

Les shinkansen parcourent trois des quatre îles du Japon, du Nord au Sud. Ainsi, de Hokkaido à Kyushu en passant par Honshu, on peut apprécier d’innombrables paysages. Il existe différentes lignes principales. Six compagnies Japan Railways opèrent l’ensemble du réseau.

Carte des lignes de trains shinkansen

Depuis l’inauguration du premier shinkansen, le réseau ferroviaire très haute vitesse japonais s’est considérablement développé comme en témoigne la carte ci-dessus.

Toutes les grandes villes du pays, en dehors de Sapporo, sont couvertes par les TGV nippons. N’importe quel touriste peut profiter de ces trains pour un prix défiant toute concurrence grâce au JR Pass.

Les différentes sociétés Japan Railways du pays sont les suivantes :

Types de shinkansen

Ces célèbres trains à grande vitesse disposent de noms différents en fonction des tronçons qu’ils empruntent. Ils font référence à des animaux ou à des phénomènes plus poétiques liés à la nature.

Parmi eux, on retrouve par exemple :

ShinkansenTraductionCompagnie JRLigne
AsahiSoleil levantJR EastTokyo – Niigata
HayabusaFaucon pélerinJR East
JR Hokkaido
Tokyo – Shin-Hakodate-Hokuto
HayateRafaleJR East
JR Hokkaido
Tokyo – Morioka
Morioka – Shin-Hakodate-Hokuto
HikariLumièreJR Central
JR West
Tokyo – Hiroshima
Nagoya – Hakata
KagayakiScintillementJR East
JR West
Tokyo – Kanazawa
KodamaEchoJR Central
JR West
Tokyo – Shin-Osaka
Shin-Osaka – Hakata
MizuhoRécolteJR Kyushu
JR West
Shin-Osaka – Kagoshima-Chuo
NozomiEspoirJR Central
JR West
Tokyo – Shin-Osaka ; Hakata
SakuraCerisier en fleursJR Kyushu
JR West
Shin-Osaka – Kagoshima-Chuo
YamabikoEsprit de la montagneJR EastTokyo – Morioka

Chiffres clés

  • 362 000 trajets / an
  • 1 million de passagers / jour
  • Plus de 10 milliards de passagers depuis 1964

Ligne Tokaido Shinkansen (Tokyo – Osaka)

  • 552,3 kilomètres de voies
  • Durée du trajet : 2h22 en shinkansen Nozomi
  • 350 + trains / jour
  • 452 000 passagers / jour (contre 27 000 passagers / jour pour l’Eurostar)
  • 285km/h en vitesse de pointe
  • Moins de 30 secondes de retard

Le futur du shinkansen

Le réseau verra de nouvelles voies entrer en service vers Nagasaki et Sapporo respectivement en 2023 et 2030.

Un projet de train à sustentation magnétique (Maglev) est en développement et les travaux en cours. Ce train ultra rapide et devrait relier Tokyo à Osaka en passant par Nagoya (Chuo Shinkansen).

Avec une vitesse maximale de 500 km/h, le trajet Tokyo – Osaka devrait être réduit de plus de 60 minutes. Le premier tronçon reliant Tokyo à Nagoya devrait entrer en service en 2027.

Un nouveau shinkansen fera son apparition en 2020 lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : baptisé N700 S (S pour Suprême), il bénéficiera d’améliorations en terme d’aérodynamisme et de confort pour les passagers. Ces rames circuleront entre Tokyo et Osaka, tout un symbole.

Depuis plus d’un demi siècle, le Japon n’a cessé d’innover dans le domaine des infrastructures de transport en étant toujours à la pointe de la technologie.

Les projets en cours prouvent que cela n’est pas prêt de s’arrêter pour le plus grand plaisir des passagers et d’amateurs d’innovations.

Vehicules electriques carte Suisse

https://www.groupe-e.ch/fr/mobilite-electrique/reseau-move/clients-prives/move-access?gclid=EAIaIQobChMIkI_LxtP08gIVmYXVCh2JGgn1EAAYASAAEgI1bfD_BwE

https://www.e-mobile.ch/fr/?pid=fr%2C3%2C136

https://www.breezcar.com/actualites/article/suisse-bornes-de-recharge-rapides-vehicules-electriques-autoroutes-0418

https://www.breezcar.com/actualites/article/suisse-100-stations-services-pour-vehicules-electriques-dici-2030-0319

Ou recharger en Suisse ?

https://www.myvalleedejoux.ch/fr/P35619/on-recharge-son-vehicule-electrique-a-la-vallee-de-joux

https://www.atlas.bfs.admin.ch/maps/13/fr/15686_15115_164_3114/25147.html

Tesla batteries news Graphene or Borophene?

ce qui change en 2021

http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=7945

Borophene

https://www.advancedsciencenews.com/borophene-new-graphene/

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0927025621000276#f0080

https://www.researchgate.net/figure/Top-and-side-views-of-the-atomic-structure-of-borophene-Two-colors-green-and-purple_fig5_317642250

https://researchgate.net/figure/Crystal-structure-of-borophene-a-d-show-the-structure-view-from-different_fig1_301877972

Borophene is a highly promising electrode material for lithium-ion and sodium-ion batteries due to its high

storage capacity resulting in extremely high power density and electrochemical performance.

A recent study reported that the storage capacity of borophene is the highest of all the 2D materials investigated to date.

 Significant technical challenges remain in the development of borophene,

for example,

scaling up manufacturing processes, however its unprecedented and unique qualities are likely to reveal new horizons in flexible electronics

, battery,

and sensor technology.

or

graphene ?

conclusion

However,

unlike graphene,

borophene is much trickier to fabricate into practical devices.